Paysage

Le pôle PAYSAGE est constitué de 4 paysagistes, aux spécificités complémentaires (ingénierie des territoires, maîtrise d’œuvre, conception, concertation…)

Le terme Paysage « désigne une partie de territoire telle que perçue par les populations, dont le caractère résulte de l'action de facteurs naturels et/ou humains et de leurs interrelations » (d’après la Convention européenne de Florence, 2000). L’objectif de toute analyse paysagère est donc d’identifier les différentes composantes du paysage, qu’elles soient liées à des structures biophysiques ou anthropiques, tout en proposant une analyse sensible du territoire, et de déterminer ses tendances d’évolution, puisque le paysage est, par définition, en constante évolution. Ainsi, le diagnostic posé par le paysagiste constitue une base solide pour la définition de partis pris d’aménagement pertinents.

En fonction du type de projet considéré (aménagement urbain, routier, éolien, photovoltaïque, carrier, liaisons douces, voies vertes, documents de planification…), le paysagiste jongle entre différentes échelles de réflexion : large échelle pour une prise en compte optimale du contexte et des points de vue majeurs ; identification des éléments structurants sur les abords ; souci des éléments de détail au niveau de la parcelle pour assurer un aménagement qualitatif ; évaluation des perceptions sociales du paysage afin de donner un maximum de sens à l’aménagement. Cette approche transversale multiscalaire assure la conception de projets cohérents, en lien avec leur environnement, concrets, réalistes, lisibles et développés de façon concertée.

De nombreux outils peuvent être mobilisés pour amender l’étude paysagère et donner à voir le territoire, en en fournissant des clés de lecture : documents de cadrage (atlas de paysage par exemple), cartographie, SIG (Système d’Information Géographique), reportage photographique, croquis, blocs diagrammes, photomontages, maquettes 3D, schémas de principe, coupes topographiques, cartes et photographies aériennes anciennes…

Au-delà du projet d’aménagement en lui-même, le paysagiste apporte au maître d’ouvrage un accompagnement tout au long de la vie du projet, des études de préfaisabilité à la réception des travaux, grâce à son regard embrassant à la fois les thématiques écologiques, économiques et sociales, permettant de hiérarchiser les enjeux et sensibilités, d’établir des recommandations, de présenter le projet par le prisme du paysage, tout en s’intégrant dans un cadre réglementaire (étude d’impact, dossier cas par cas, Plan Local d’Urbanisme [PLU], Schéma de Cohérence Territoriale [SCoT], Permis de Construire [PC], Zone d’Aménagement Concerté [ZAC], dossier de demande d’autorisation spéciale, Commission Départementale de la Nature, des Paysages et des Sites [CDNPS]…)

Retour